Guinée-Bissau : Baisse prévue des exportations des noix de cajou – Afriquinfos

BISSAU (Xinhua) – La crise politico-militaire en Guinée-Bissau, avec le coup d’Etat du 12 avril, a entraîné une baisse des exportations de la noix de cajou, principal produit de rente du pays, selon Mama Samba Embalo, président de l’Association des agriculteurs de la Guinée-Bissau. Lundi 23 juillet 2012 | 07:16 UTC CommentairesImprimerEnvoyer

Ampliar Foto Noix de cajou.

Sur le même sujet

Le Mozambique aura un centre de recherche pour la noix de cajou (22/6/2012)

Le Kenya recherche des initiatives à valeur ajoutée pour ses produits locaux (4/6/2012)

Togo : La BOAD , l’USAID et ACA s’engagent pour la promotion de l’industrie de noix de cajou (11/5/2012)

Le pays “va exporter avec peine 100 000 tonnes de noix de cajou brut cette année” contre 140 000 tonnes l’année dernière, a- t-il indiqué dimanche à la presse après avoir visité des magasins de stockage du produit.

M. Emballo a précisé que la Guinée-Bissau a déjà exporté à l’heure actuelle 60 000 tonnes de noix de cajou brut, contre plus 100 000 tonnes l’année dernière à la même époque.

Cette baisse est due en outre, selon lui, notamment, à une baisse de la production des anacardiers et aux répercussions négatives du conflit politico-militaire du 12 avril sur l’économie du pays.

M. Embalo a indiqué des stocks de quelque 40 000 tonnes se trouvent encore dans les magasins et que les commerçants sont éprouvent les plus grandes difficultés à trouver des acquéreurs à l’étranger.

La campagne de commercialisation de la noix de cajou s’est achevé en juin dernier et le prix indicatif de 250 FCFA le kg n’a pas respecté à peine à cause d’une concurrence déloyale, la pénurie du produit et la sortie d’une partie de la production d’anacarde par voie terrestre, a-t-il déploré.

Cette année, a-t-il martelé, la noix de cajou brut a été vendu jusqu’à 100 FCFA, ce qui a causé une perte aux producteurs

La noix de cajou, en tant que premier produit de rente, nourrit plus de 250.000 familles et rapporte plus de 60 000 dollars au Trésor public.

Selon des sources proches du ministère des Finances, la noix de cajou est à l’origine de plus de 90% des exportations de Bissau et offre des l’emploi à plus de 80% de la population.

La Guinée-Bissau est le 5º exportateur de la noix de cajou brut du monde après l’inde, le Vietnam, la Côte d’Ivoire et le Brésil. La presque totalité de sa production est exportée vers l’Inde, à cause de sa faible capacité de transformation.

via Guinée-Bissau : Baisse prévue des exportations des noix de cajou – Afriquinfos.

Deixe aqui o seu comentário

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s