Nouveau gouvernement de 27 membres, dont 2 militaires | ReliefWeb

BISSAU, 22 mai 2012 (AFP) – Les autorités de transition de Guinée-Bissau mises en place à la suite du coup d’Etat militaire du 12 avril ont formé mardi un nouveau gouvernement composé de 27 ministres dont deux militaires, selon un décret signé par le président intérimaire Manuel Serifo Nhamadjo.

Les deux militaires sont le colonel Celestino Carvalho, nommé ministre de la Défense, et le colonel Musa Diata, nommé secrétaire d’Etat aux Combattants de la lutte de libération nationale (Anciens combattants).

Le colonel Carvalho est membre du Commandement militaire, ayant renversé le 12 avril le président Raimundo Pereira, entre deux tours d’une élection présidentielle anticipée. Le colonel Diata ne fait pas officiellement partie des putschistes.

L’ex-Premier ministre Faustino Fudut Imbali a été désigné ministre des Affaires étrangères dans cette équipe comprenant au total 14 ministres et 13 secrétaires d’Etat, dont deux femmes, sous la direction du Premier ministre Rui Duarte Barros, un économiste.

Aucun membre du gouvernement renversé par les putschistes n’a été reconduit.

Le nouveau ministre de l’Intérieur est Antonio Suca Intchama, membre du Parti de la rénovation sociale (PRS), de l’ex-président Kumba Yala dont il est un proche. Jusqu’au putsch, M. Yala était le principal opposant et il s’était qualifié pour affronter au second tour de la présidentielle l’ex-Premier ministre Carlos Gomes Junior, chef du Parti africain pour l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert (PAIGC, ex-parti au pouvoir).

Abubacar Demba Dahaba, un ancien conseiller économique présidentiel, a été nommé ministre des Finances, et De Gaulle Mendes, ex-représentant de la Guinée-Bissau auprès de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), devient ministre de l’Economie et de l’Intégration régionale.

Le maroquin de la Justice est confié à Mamadu Saico Baldé, précédemment vice-président de la Cour suprême et partisan du président de transition Nhamadjo, qui est un dissident du PAIGC. M. Nhamadjo, en désaccord avec le PAIG sur le choix de Carlos Gomes Junior comme candidat du parti, s’était mis en lice contre lui en indépendant.

aye-cs/mc

© 1994-2012 Agence France-Presse

via Nouveau gouvernement de 27 membres, dont 2 militaires | ReliefWeb.

Anúncios

Deixe aqui o seu comentário

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s