Guinée-Bissau : la crise fait chuter le cours de la noix de cajou – Guinée-Bissau – RFI

Depuis le début de la crise politique en Guinée-Bissau, le prix du kilo de cajous est passé de 250 à 100 F Cfa

AFP/GEORGES GOBET

Par RFI

Après le coup d’Etat du 1er avril en Guinée-Bissau, la Ligue bissau-guinéenne des droits de l’homme et l’ancien parti au pouvoir, le PAIGC, accusent la junte de poursuivre les arrestations et exactions à l’encontre des partisans du régime renversé. Le coup d’Etat a aussi d’importantes répercussions économiques : le cours du cajou a été divisé par deux. Or, c’est le premier produit d’exportation du pays. L’argent ne circule plus et l’inquiétude grandit dans les zones de production.

En plus des craintes de voir la campagne échouer, l’arrivée de nombreuses personnes qui fuient Bissau de peur de la violence complique la situation dans les familles. « Avec cette crise, beaucoup de gens de Bissau sont venus, certains sans le moindre sou. Cela est un fardeau pour nous. Nous sommes obligés de les prendre en charge car c’est cela la solidarité », raconte George.

Quinta, une veuve de 70 ans, propriétaire d’une plantation de cajous, a aujourd’hui chez elle ses quinze petits-fils, en plus de sa famille. Son stock de noix de cajou ne lui permet plus de joindre les deux bouts. « Nous vendons un kilo de cajous à 200 francs Cfa, ce qui n’est pas l’équivalent d’un kilogramme de riz,  explique-t-elle. Vois-tu, j’ai quinze petits-fils qui sont venus de Bissau en plus de ma famille. Comment vais-je nourrir tout ce beau monde ? » s’inquiète-t-elle.  « Avant la crise, nous vendions le kilogramme de cajous à 500 F Cfa et achetions le riz au même prix. Aujourd’hui, je suis obligée d’échanger deux kilos de cajous pour un kilo de riz. C’est très dur pour moi qui suis veuve ».

Début avril, l’Etat a fixé le prix référentiel à 250 F Cfa par kilogramme de noix au producteur, soit 38 centimes d’euros. Mais dix jours après le coup d’Etat, ce cours n’est plus respecté. Le kilogramme de noix se négocie désormais entre 100 et 150 F Cfa.

via Guinée-Bissau : la crise fait chuter le cours de la noix de cajou – Guinée-Bissau – RFI.

Advertisements

Deixe aqui o seu comentário

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão / Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão / Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão / Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão / Alterar )

Connecting to %s